Depuis la machine à différences jusqu’au Tera-1000, les supercalculateurs n’ont cessé de progresser et d’accompagner les plus grandes avancées scientifiques, au point de devenir indispensables aux chercheurs. Mais ce développement draine tout un ensemble de nouveaux défis, notamment en formation.